Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

L’additif E171 sera interdit dans l’alimentation

Le dioxyde de titane (E171), un additif controversé, va être interdit dans l’alimentation en Suisse. L’information, dévoilée par la RTS, a été confirmée par l’Office fédéral de la sécurité alimentaire (OSAV). Composé d’une fraction importante de nanoparticules, ce colorant blanc est présent dans des chewing-gums et bonbons (lire «Additifs: l’industrie joue avec le feu»).

On le retrouve aussi dans des dentifrices, des médicaments et des cosmétiques. L’OSAV n’est pas en mesure de donner une date d’entrée en vigueur de l’interdiction. «Cela ne doit pas empêcher l’industrie alimentaire de prendre déjà des mesures», souligne-t-il. Cette décision intervient après la publication d’un rapport de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Le E171 n’est plus considéré comme un additif alimentaire sûr, le risque de génotoxicité ne pouvant plus être exclu. La France était, à ce jour, le seul pays a interdir son utilisation dans l’alimentation. L’interdiction devrait être bientôt étendue à toute l’Europe. Reste à bannir le E171 des médicaments et cosmétiques et à ne pas appliquer le principe de précaution à la seule alimentation. ab

Téléchargez notre app: Codes E

ab