Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Du gel anti-Covid, mais pas partout

En février, Bon à Savoir révélait que Genève a édicté les dispositions cantonales romandes les plus exigeantes en matière de mise à disposition de désinfectant dans les commerces (lire «Genève plus strict que les autres cantons»). Ces mesures ne satisfont pas pleinement notre lecteur Guillaume Chabry. Le Genevois se demande pour quelles raisons «les sociétés de gestion des parkings n’ont pas l’obligation de mettre à disposition du gel près des barrières où il faut appuyer sur un bouton pour le ticket, dans les ascenseurs d’accès avec code ou, encore, aux parcmètres extérieurs requérant les numéros d’immatriculation».

Réponse de Laurent Paoliello, directeur de la communication au département de la santé du canton: la mise à disposition de solution hydroalcoolique concerne «les installations accessibles au public où les clients peuvent être nombreux simultanément, où des marchandises sont manipulées et les surfaces touchées». Selon le porte-parole, «il appartient aussi à chacun de faire le nécessaire pour se protéger, par exemple avoir du gel sur soi, utiliser un stylo pour toucher les boutons ou son coude pour les poignées, etc.». Laurent Paoliello note toutefois que divers aménagements sont possibles, comme le paiement sans contact, la programmation de l’ascenseur sans arrêt pour limiter le nombre d’occupants, la désinfection et le nettoyage régulier des surfaces.

On se dit, malgré tout, que, au vu des tarifs des parkings à Genève et dans les villes romandes, leurs propriétaires pourraient offrir du gel à leurs clients.

seb