Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

COÛTEUSES «NON-VACANCES»

«Un vrai parcours du combattant qui dure depuis presque deux ans et demi!» Ce sont les mots de Daniele B. pour décrire ses laborieuses tentatives afin d’obtenir le remboursement de vacances annulées dans un village Center Parcs, en France. En janvier 2020, le Genevois réserve un séjour estival pour la somme de 3094 euros; la pandémie fait annuler les vacances et rend toute nouvelle planification impossible. Daniele B. cherche donc à récupérer son argent. Face à ses appels répétés, le Service clientèle de Pierre & Vacances – Center Parcs promet plusieurs fois de le rembourser dans les dix ou quinze jours, sans jamais tenir parole. Contacté en mai par Bon à Savoir, le groupe français assure avoir mis en place un système de bons de valeur équivalente aux réservations annulées pour cause de Covid-19. Dans le cas de notre lecteur, il y aurait eu «dysfonctionnement». Toujours est-il que, peu après l’intervention de Bon à Savoir, la somme de 3094 euros se retrouve sur le compte de notre lecteur. Un dénouement positif, même si celui-ci dit rester très amer face aux pratiques de Center Parcs.

gda