Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Une rentrée sans ordinateur

Un ordinateur acheté juste avant la rentrée, ça aurait dû booster la reprise. Raté pour cette enseignante de Thônex (GE): sitôt arrivée chez elle, elle constate que l’appareil s’éteint dès qu’elle le débranche. La filiale Migros, où elle l’a acheté, refuse de l’échanger ou de lui en prêter un: le laptop est envoyé chez le fabricant, Acer, en réparation. «Les ordinateurs, précise la porte-parole Angela Zollinger, sont exclus de droit de retour sous 30 jours. Les conditions de garantie prévoient d’envoyer les appareils en réparation auprès du fournisseur ou d’un centre agréé par le fabricant, car une expertise est indispensable pour déterminer les causes du problème.» La Genevoise attendra 42 jours pour récupérer son portable. «Migros, précise le service de presse, privilégie cette solution au remplacement du produit dans un esprit de durabilité.» Une intention louable, qui n’empêcherait pourtant pas le géant orange de prêter des appareils pour dépanner.

chr