Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Dioxyde de titane, on peut déjà s’en passer

La Suisse va interdire l’utilisation de dioxyde de titane comme additif (E171) dans les aliments d’ici la fin 2021. Ce colorant aux propriétés blanchissantes et opacifiantes se retrouve aussi dans d’autres produits, comme certains dentifrices, médicaments et cosmétiques.

La décision helvétique fait suite à une réévaluation récente de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Ses experts n’ont pas pu exclure un risque de génotoxicité, et donc de cancer, lors de l’ingestion de nanoparticules de dioxyde de titane par voie orale.

En attendant l’interdiction, il est possible de choisir des produits qui en sont exempts. Chez Coop, on peut préférer les bonbons Vicks bleu Menthol aux Läkeröl Dents Menthol sans sucre, ou les chewing-gums Prix Garantie Spearmint et Freshmint aux mêmes Prix Garantie Menthol et Exotic. Chez Migros, on peut opter pour des gommes Skai et éviter les M-Budget Menthol.

Pour faire les bons choix, il suffit de consulter la liste des ingrédients sur les produits où le dioxyde de titane est mentionné comme E 171 ou TiO2. On peut aussi utiliser l’application Nutriscan+ de Bon à Savoir.

Dans les cosmétiques, où il restera autorisé, l’additif est signalé par le code CI 7789. Il y en a, par exemple dans les dentifrices Dentofit d’Aldi et Nevadent de Lidl, mais le Signal Extra Sensitive, qu’on trouve dans les mêmes rayons, n’en contient pas.

cet / seb