Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Gare aux arnaques aux colis!

Le paquet envoyé par la société Vedia contenait une montre de 298 fr., mais Solange Amara et Raphaël Schüll n’avaient rien commandé! Il s’agissait, en fait, d’une tentative d’«arnaque au colis», récurrente en Suisse romande. Certains sites permettent en effet de commander en ligne sans avoir à prouver son identité et acceptent le paiement par facture après réception. Des malfrats utilisent donc le nom et l’adresse d’un tiers, et tentent de subtiliser l’envoi dans la boîte aux lettres du destinataire avant qu’il ne s’y rende.

Inscrit sur le site de La Poste, le couple lausannois a reçu un avis de livraison et a pu récupérer le colis à temps. La marchandise a été retournée à l’expéditeur, averti du problème. «Je suis quand même surpris que n’importe qui puisse donner n’importe quel nom et être livré sans qu’il y ait de contrôle», s’indigne notre lecteur. C’est effectivement encore le cas en Suisse avec quelques sites. Si la marchandise est dérobée, il est conseillé d’avertir le vendeur, de ne rien payer et de porter plainte à la police, puis d’envoyer au commerçant en ligne une copie du rapport par courrier recommandé. Selon notre service juridique, c’est à ce dernier d’assumer ce genre de mésaventures. A lire: «Le colis du désespoir».

seb