Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Des vitamines en allemand

«Mon médecin m’a prescrit des vitamines B12 Ankermann, dont la notice d’emballage est rédigée en allemand. Ne devrait-elle pas être traduite dans les trois langues nationales?» s’insurge ce lecteur vaudois. Les vitamines ne sont pas considérées comme un médicament, mais comme un complément alimentaire. «Dans ce cas, c’est la règle des denrées alimentaires et des objets usuels qui prévaut», explique la porte-parole de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV). L’étiquetage doit ainsi être rédigé dans une des trois langues nationales au moins. En cas de doute, le patient s’adressera au médecin qui prescrit les comprimés ou au pharmacien qui les lui remet. chr