Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Dépistage du Covid-19: fin des disparités

Afin de maintenir l’épidémie sous contrôle, l’OFSP préconise les dépistages du Covid-19 à large échelle depuis le 22 avril dernier. A compter du 25 juin, la Confédération se donne enfin les moyens de sa stratégie en assumant les coûts de tous les tests. C’est que, avant cela, la réglementation sur la prise en charge des coûts était à la défaveur des personnes considérées comme vulnérables. Car, si leur dépistage était facturé à l’assurance maladie, ils ne devaient pas moins assumer la franchise et la quote-part. Les personnes non vulnérables avaient, elles, la possibilité de se faire tester aux frais des cantons. Mais pas partout, comme l’avait montré une enquête de Ma Santé (lire «Les personnes vulnérables sont discriminées»). Pour le Conseil fédéral, le risque était devenu trop grand que des patients renoncent à se faire dépister s’ils devaient payer la note. Les tests sérologiques, qui décèlent la présence d’anticorps dans le sang, sont également pris en charge. Toutefois, ces tests ne sont pas encore recommandés, car leur fiabilité et l’immunité au coronavirus restent incertaines. sp