Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Pas de lockdown pour les tiques

A l’heure du confinement, la forêt devient un lieu privilégié pour prendre l’air et bouger en mode «distanciation sociale». Obnubilés par le coronavirus, nous risquons toutefois d’oublier que les tiques ne sont, elles, pas soumises à l’isolement. Au contraire, elles sont actives à partir d’une température de 8 degrés et jusqu’à 2000 mètres d’altitude. Il est donc nécessaire de se souvenir de quelques gestes simples pour se protéger: porter des manches et des pantalons longs, de préférence clairs, afin de mieux pouvoir détecter les bestioles. Avoir recours à des sprays antitiques pour la peau et les vêtements. Enfin, bien contrôler son corps après une promenade. De plus amples informations sont disponibles sur le site de la Ligue suisse des personnes atteintes de maladies à tiques, zeckenliga.ch, au chapitre prévention. sp