Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Allergie aux noix? pas de privation totale

Une allergie à un type de noix ne nécessite plus de se priver de toutes les autres! C’est ce que révèle l’étude «Pronuts» menée depuis 2012 par les HUG et l’Université de Genève en collaboration internationale. Une véritable révolution puisque, par précaution, les médecins recommandaient jusqu’à aujourd’hui qu’un enfant allergique à un type de noix n’en consomme plus aucune, ni arachides et sésame. Il faut savoir que ces ces aliments sont responsables de la plupart des réactions allergiques alimentaires mortelles. Les recherches «Pronuts», menées sur 150 enfants et ados jusqu’à 16 ans, montrent qu’un jeune allergique à au moins une noix peut, en moyenne, manger en toute sécurité neuf autres sortes de noix sur les onze testés. «Avec un programme minutieux d’introduction mené sous surveillance médicale, il est donc possible de découvrir avec précision à quel type de noix, arachide ou sésame l’enfant est allergique. Ce qui lui permet de ne pas devoir toutes les éviter», expliquent les HUG. Voilà une bonne nouvelle puisque ces restrictions réduisent la qualité de vie et sont source d’inquiétude pour la famille. Mais attention, les parents ne doivent en aucun cas faire les tests eux-mêmes. Une surveillance médicale stricte est indispensable. seb