Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Un processus pas très écologique


La batterie de l’aspirateur Dyson v6 slim extra, acheté chez Migros, à Marin (NE), par René Kaufmann en avril 2018, est tombée en panne en juillet dernier. Il a amené l’appareil au service client afin de le remettre en état. On lui répond qu’il ne peut pas être réparé, car ni ce modèle ni les pièces de rechange ne sont disponibles au magasin. La seule possibilité est un remboursement par carte cadeau. Notre lecteur refuse la proposition et appelle, le jour même, le service client de Dyson. Celui-ci, très efficace, lui fait parvenir dès le lendemain une nouvelle batterie gratuitement. Il aura fallu une seule minute de montage à notre lecteur de Corcelles (NE), pour changer l’accu défectueux.

Contactée, Migros explique que les conditions de réparation convenues entre Dyson et Migros ont changé en 2018. Désormais, elles ne comprennent plus l’envoi en réparation des aspirateurs à main, mais uniquement le remboursement ou l’échange pour autant que les stocks le permettent.

Cette attitude est effectivement conforme aux conditions fixées, mais est-ce bien juste d’inciter à changer tout un appareil quand on peut facilement changer une seule pièce pour qu’il fonctionne de nouveau?