Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Les chicots pas bons pour le sport

S’ils veulent gagner, les sportifs d’élite et les amateurs doivent faire de leur santé bucco-dentaire une priorité absolue, estime la Fédération dentaire internationale (FDI). Lors d’une étude menée pendant les Jeux olympiques de 2012, plus de 40% des 399 athlètes interrogés se sont déclarés «importunés» par l’état de leurs dents; 28% ont reporté un impact sur leur qualité de vie et 18% sur leur entraînement et leurs performances.

Les caries et les maladies parodontales sont susceptibles de provoquer des inflammations et des infections qui nuiront aux capacités physiques. Elles peuvent même favoriser la survenue de diabète, de maladies cardiaques ou encore de pneumonies (lire «Pour que vos gencives n’aient pas une dent contre vous», sur masantemag.ch). Et si une dent s’infecte ou qu’un abcès apparaît juste avant une compétition, les résultats s’en ressentiront et un retrait de l’évènement sera peut-être même nécessaire, souligne la FDI. De manière plus globale, une mauvaise santé bucco-dentaire affecte tout simplement la qualité de vie et le bien-être, qui constituent deux éléments essentiels pour de bonnes performances sportives, rappelle encore la FDI. seb