Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Négocier, c’est gagner

En janvier 2013, Véronique Kanceff Davidovic achète un lave-linge Hoover à 1100 fr. En janvier 2019, l’appareil tombe en panne. La réparation des pièces électroniques défectueuses s’élève à 550 fr. Un montant que notre lectrice de Chêne-Bougeries (GE) estime trop élevé. Elle écrit à la direction Europe de la marque, qui accepte de réduire la note. C’est ainsi que 200 fr. plus tard, la machine fonctionne de nouveau. La Genevoise exprime son «entière satisfaction vis-à-vis de la maison Hoover et de son excellent Service après-vente.»