Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

1er mai: la fête pour tout le monde?

«Je travaille à Neuchâtel et ma compagne à Lausanne. Je voulais profiter du 1er mai pour faire une randonnée  à deux en montagne. Lors d’une discussion à la pause café, mes collègues m’ont rappelé que cette journée n’était pas fériée partout en Suisse. Mais alors, combien de jours fériés officiels la Constitution fédérale prévoit-elle?»

A vous de jouer:
Faites votre choix pour découvrir la bonne réponse et l'explication correspondante.

Perdu! votre réponse est fausse
Perdu! votre réponse est fausse
Bravo! votre réponse est juste
19% des lecteurs ont trouvé la bonne réponse.

Le jour de la fête nationale est en effet le seul jour férié officiel au niveau fédéral. Il est considéré comme un dimanche du point de vue du droit du travail et est rémunéré. Son entrée dans la Constitution suisse est toutefois assez récente, puisqu’elle date de 1994!

Pour le reste, les cantons sont libres d’arrêter d’autres jours fériés, souvent d’après leur coloration religieuse, catholique ou protestante. Suivant les cantons, les travailleurs sont plus ou moins bien lotis. De huit jours pour les cantons des Grisons et d’Appenzell Rhodes-Extérieures, à treize jours pour les cantons de Fribourg et d’Uri. Seuls les jours de Noël, de Nouvel An et de l’Ascension sont fériés dans tous les cantons.

Le 1er mai, jour de la Fête du travail, n’est quant à lui officiellement férié que dans les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne, du Jura, de Neuchâtel, de Schaffhouse, de Soleure et de Zurich. Votre randonnée romantique est malheureusement compromise!

Tiffany Bolema