Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Etiquetage: en français svp!

«Je viens d'acheter un jus de fruit dans un grand magasin et constate que toutes les inscriptions (composition, valeur nutritionnelle, etc..) figurent uniquement en allemand. Est-ce qu'en Suisse ce genre d'information ne doit pas figurer dans les principales langues nationales?»

A vous de jouer:
Faites votre choix pour découvrir la bonne réponse et l'explication correspondante.

Perdu! votre réponse est fausse
Perdu! votre réponse est fausse
Bravo! votre réponse est juste
63% des lecteurs ont trouvé la bonne réponse.

C’est en effet ce que prévoit l’Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (ODAlOUs), des composantes principales d’un produit en tout cas. Ainsi, «[l]’étiquetage doit être rédigé dans une des langues officielles au moins. Il peut exceptionnellement être rédigé dans une langue non officielle si on peut admettre que le consommateur en Suisse est suffisamment informé et ne peut être induit en erreur» (art. 26 al. 4)

L’article 29 de la même ordonnance précise que «[l]a valeur nutritive des denrées alimentaires peut être déclarée», mais il n’est pas fait mention d’une obligation de faire figurer ces informations dans les quatre langues nationales.

Même si ce n’est pas forcément satisfaisant pour le consommateur, l’étiquetage de ce jus de fruit est donc conforme à l’ODAIOUs, dans la mesure où les indications figurent en allemand, langue nationale en Suisse. 

Kim Vallon