Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Aide sociale au régime

Alors que la génération du baby-boom arrive à la retraite, le Parlement taille dans l’aide aux plus démunis pour limiter les frais avec la réforme des prestations complémentaires (PC). A l’avenir, il n’y aura plus de PC pour les rentiers dont la fortune dépasse 100 000 fr. (200 000 fr. pour les couples). Seuil qui ne concerne toutefois pas les propriétaires. Pour les bénéficiaires de rentes, le calcul tiendra compte de l’épargne à partir de 30 000 fr. (50 000 fr. pour les couples). Et, en cas de décès, la Caisse de compensation pourra récupérer les sommes versées si le total de la succession dépasse 40 000  fr. Le montant mensuel pour couvrir les besoins vitaux des enfants de moins de 11 ans passe, quant à lui, de 840 fr. à 590 fr. Une seule bonne nouvelle: le montant du loyer, pour calculer le droit aux PC, s’adapte à la réalité. Il s’élèvera à l’avenir entre 14 520 fr. et 16 440 fr. pour une personne seule selon la région, contre 13 200 fr. aujourd’hui. chr