Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Contraception masculine: alors, c’est pour quand?

Cinquante ans après la légalisation de la pilule, plusieurs options de contraception masculine ont émergé. Les hommes ont désormais trois alternatives au préservatif. Primo, la vasectomie qui, contrairement aux idées reçues, est réversible moyennant une nouvelle opération pour lever l’obstruction des canaux déférents. Secundo, la pilule masculine. Et enfin, la cryptorchidie artificielle. Une méthode qui permettrait, par le port d’un slip «remonte-couilles», de réduire le nombre de spermatozoïdes jusqu'à atteindre un seuil contraceptif considéré comme efficace. Seul hic, les deux dernières possibilités sont pour l'heure toujours au placard en Suisse. La faute aux laboratoires, qui restent peu intéressés à financer la recherche dans ce domaine. Mais aussi aux mentalités qui peinent à évoluer. Liée à une éventuelle grossesse, la contraception reste encore majoritairement une affaire de femmes. sh