Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Tout n’est pas rose dans le jambon

diététique Le pouvoir cancérogène des nitrites dans les viandes transformées fait parler de lui depuis un demi-siècle. Mais, à l’image du lobby du tabac, celui de la viande est passé maître dans l’enfumage des rapports scientifiques les plus accablants.

Le rapport publié en 2015 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS ) est aussi limpide qu’inquiétant: la consommation de 50 g de charcuterie par jour augmente de 18% le risque de développer un cancer du côlon. Ni...

L'accès à ce contenu est résérvé aux abonnés "Bon à Savoir"
Déjà abonné ?