Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Les assureurs maladie n’ont pas d’actionnaires à rémunérer

A propos de notre article «Assurance maladie: les Suisses ont trop payé en 2017» (9/18)

Les réserves ne peuvent pas servir à rémunérer des actionnaires. Cela contreviendrait au principe de solidarité ancré dans l’assurance maladie de base et serait tout bonnement illégal. Dans votre article, vous écrivez que l’étatisation des assurance-maladie signerait «la fin des réserves scandaleuses qui font la joie des actionnaires». Cette affirmation est complètement fausse: les assureurs maladie n’ont légalement pas le droit de poursuivre un but lucratif, contrairement aux fournisseurs de prestations. Les réserves ne peuvent donc pas sortir du système de l’assurance maladie. Elles sont là pour garantir aux médecins, aux hôpitaux ou aux pharmaciens de pouvoir être payés même lorsque les primes ne couvrent pas les coûts. L’Office fédéral de la santé publique surveille étroitement la bonne gestion des réserves. Il veille notamment à ce que les primes couvrent précisément les coûts de la santé et qu’elles ne génèrent pas de réserves excessives. SantéSuisse