Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Au ras des pâquerettes

La rémunération minimale du 2e pilier, qui est de 1% actuellement, pourrait encore baisser dès le 1er janvier 2019. Ce taux désigne le rendement que les caisses de pension sont obligées de respecter pour la part obligatoire des avoirs de vieillesse. La Commission fédérale de la prévoyance professionnelle propose de le fixer à 0,75%. A gauche, l’USS revendique un minimum de 1,25%. Elle fait valoir que les caisses de pension suisses ont obtenu des rendements moyens de 5,5% au cours des six dernières années. De son côté, l’Association suisse d’assurances veut limiter cette rémunération à 0,25%, arguant que les obligations de la Confédération à dix ans affichent des rendements nuls.

chr