Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

La dose fait le poison

A propos de notre article

«Eviter les antigrippaux combinés» (1/18)

Notre compatriote Paracelse (1493-1541) avait déjà bien résumé votre article: «Tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte.» Est-il utile d’aller au-delà? Les autorités ont agréé toutes ces préparations. Alors pourquoi sont-elles encore sur le marché suisse? Sommes-nous à la veille d’un scandale sanitaire? Restons raisonnables et appelons surtout à leur bon usage. Mais ces associations ont leurs raisons d’être. Les «spécialistes déconseillent» écrivez-vous. Qui sont-ils et de quelle autorité tiennent-ils ces propos; sont-ils libres de tous conflits d’intérêts? OFSP et Swissmedic n’auraient-ils donc pas de spécialistes ou de personnes compétentes? A l’heure de la dérèglementation et de la prochaine vente de certains médicaments en grandes surfaces, les conseils avisés du pharmacien sont de grande utilité. Christian Cordt-Moller