Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Le café: à boire (aussi) avec modération?

Il se boit tous les jours dans le monde quelque 2,25 milliards de tasses de café! Rien qu’en Suisse, il s’en est consommé 72 500 tonnes en 2016, soit 8,6 kilos par habitant. Bonne ou mauvaise nouvelle? Comme pour l’alcool, tout semble être une question de mesure...

On le sait: la caféine joue l’effet d’un stimulant, ce qui peut parfois s’avérer bénéfique. Mais elle va, parallèlement, augmenter le rythme cardiaque, et donc – en cas de surconsommation – les risques d’accidents cardiovasculaires, surtout chez les fumeurs, les personnes obèses, souffrant de cholestérol ou d’hypertension.

Le problème, c’est que parmi les innombrables études qui se sont penchées sur la question, il s’en trouve presque autant à mettre en garde qu’à minimiser les problèmes. L’une des plus récentes, publiée dans la revue médicale Annals of Internal Medecine, analysait les données de 520 000 personnes dans dix pays européens et concluait que les personnes qui avalent trois tasses par jour, y compris décaféiné, semblent jouir d’une plus grande espérance de vie que ceux qui n’en boivent pas. Mais une autre, plus ancienne, publiée dans le British Medical Journal, a montré qu’une consommation de plus de 4 tasses par jour pouvait significativement augmenter le risque de polyarthrite rhumatoïde...

En fin de compte, il s’en trouve cependant peu à trouver un problème avec une consommation limitée à une ou deux tasses par jour. On fera donc avec...

cc