Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Les pharmacies se raréfient dans les quartiers

Le nombre de pharmacies est resté relativement stable dans notre pays ces dernières années, mais il y a des changements structurels, principalement dans les villes, selon le rapport Pharmacies suisses 2017 de pharmaSuisse. L’organisation faîtière souligne que les nouvelles officines s’établissent surtout dans des lieux très fréquentés comme les centres-villes, les gares et les centres commerciaux, tandis que les pharmacies de quartier connaissent une tendance contraire. «Ces dernières ne font pas forcément faillite, précise Marcel Mesnil, secrétaire général de l’organisation, mais ne trouvent pas toujours repreneur lorsque le propriétaire prend sa retraite.»

Conséquence, «les malades chroniques des zones concernées se voient privés d’une bonne partie de la couverture médicale élémentaire de proximité», déplore pharmaSuisse. Et dans les centres stratégiques, on assiste surtout à une guerre entre les grandes chaînes. «Ces endroits sont trop chers pour les jeunes pharmaciens qui voudraient s’y installer», constate Marcel Mesnil.

seb