Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Ni aspirine ni ibuprofène pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine et ibuprofène notamment) est contre-indiquée. Elle est même à éviter totalement dès le 6e mois de grossesse, car de graves complications sont possibles pour le bébé à naître. Y compris avec un seul comprimé! Ainsi, dans le Nord-Pas-de-Calais (F), une future maman enceinte de 8 mois a subi l’automne dernier une césarienne en urgence après avoir avalé un comprimé d’ibuprofène 400 mg. L’échographie réalisée quelques heures plus tard a révélé une fermeture prématurée du canal artériel, le vaisseau sanguin qui permet l’oxygénation du sang du fœtus. La rapidité de l’intervention a permis, semble-t-il, d’éviter des conséquences graves pour l’enfant.

vic