Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Plus on est riche, plus on va chez le spécialiste

Les personnes avec un bas revenu ou avec une formation correspondant à la scolarité obligatoire consultent moins souvent un médecin spécialiste ou un dentiste, en comparaison avec les personnes avec une formation supérieure ou un revenu élevé. Elles recourent également moins fréquemment au dépistage du cancer du col de l’utérus ou du mélanome de la peau.

A l’inverse, les personnes avec un bas niveau de formation ont plus souvent un médecin de famille et consultent davantage un médecin généraliste. Ces résultats ressortent des données de l’enquête suisse sur la santé de 2012.

Lire la publication de l'OFS