Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide
Guide d'achat: glacières

Guide d'achat: glacières

Une glacière en bref

Deux grandes familles se distinguent l’une de l’autre: les glacières sans appoint électrique et celles qui peuvent être branchées sur une prise et/ou un allume-cigare. Leur fonction reste évidemment identique: permettre de déplacer des aliments ou des boissons en les conservant au frais. L’avantage des versions électriques? Limiter le réchauffement intérieur à chaque fois que du courant est disponible (12 V et/ou 230 V). Si leur prix est sensiblement supérieur, leur efficacité est meilleure aussi, comme l’a montré notre test de 2017.

Les dimensions

Le volume des glacières est très variable: de moins de 10 litres pour les plus petites à une centaine de litres pour les plus grandes. Pour une utilisation familiale classique (pique-nique, etc.), un modèle d’une contenance entre 20 l et 30 l est suffisant pour y loger de grandes bouteilles (1,5 l) et d’autres aliments. Opter pour une contenance plus élevée, c’est assumer aussi l’encombrement (stockage, voiture, etc.) et le poids qui va avec.

Le poids

C’est une donnée à prendre en compte si l’on se déplace à pied avec sa glacière (pique-nique, etc.). En règle générale, plus sa technologie est sophistiquée, plus l’ensemble est lourd. Dans notre test de 2017, on a constaté que les versions électriques sont, en moyenne, deux fois plus lourdes (env. 4 kg pour un volume utile de 20 l) que les passives. Des modèles très performants – destinés aux bateaux, aux camping-cars, etc. – peuvent même peser plusieurs dizaines de kilos!

La technologie

  1. Glacières passives ou standards: ce sont les plus basiques puisqu’elles fonctionnent sans électricité. Comme elles misent uniquement sur leur isolation, elles ne peuvent pas maintenir une température fraîche sur la durée.
  2. Glacières thermoélectriques: ce sont les versions électriques les plus simples, les plus répandues et les moins performantes aussi. Leur technologie est basée sur l’effet Peltier qui, en résumé, profite d’un courant électrique pour déplacer de l’énergie sous forme de chaleur. La plupart peuvent être branchées sur un courant de 12 V (allume-cigare, etc.) ou de 220 V. Comme l’a montré notre test de 2017, elles permettent de limiter les dégâts sans pour autant assurer du froid durablement: après six heures à une température ambiante de 32oC, les meilleures s’étaient réchauffées de 4 oC à 5 oC déjà.
  3. Glacières à absorption: ces modèles ont généralement l’avantage de pouvoir être alimentés par trois sources d’énergie différentes: gaz, 12 V et 220 V. C’est pourquoi on les appelle aussi «trimixtes». Leur technologie utilise un mélange d’eau et d’ammoniaque qui est chauffé pour être transformé en gaz. Leur point fort, c’est leur silence de fonctionnement et leur faculté à tourner au gaz lorsqu’aucun courant n’est disponible. Ces glacières sont un peu plus efficaces que les thermoélectriques, mais n’assurent pas non plus une température constante. Elles sont également gourmandes en énergie électrique.
  4. Glacières à compresseur: elles fonctionnement comme un réfrigérateur. Elles sont donc capables d’assurer durablement une température de conservation basse dans des conditions difficiles. Leurs performances élevées vont de pair avec des prix plus prohibitifs. Certaines permettent même de congeler les aliments! Leur conception plus élaborée les rend souvent peu énergivore. Leurs points faibles? Leur prix, leur poids et le bruit parfois gênant du compresseur.

La robustesse

Dans notre test réalisé en 2017, douze produits avaient bien résisté à l’épreuve de solidité. Deux autres – les moins bien classées – avait montré des signes de faiblesse au niveau de leur poignée. Il vaut donc la peine d’inspecter les produits avant de les acheter et d’avoir un regard critique sur leur qualité de fabrication (ancrage de la poignée, etc.)

Le bruit

C’est un aspect spécialement important pour celles et ceux qui vont dormir avec une glacière à proximité (camping, etc.). Deux catégories sont totalement silencieuses: les passives et les modèles à absorption. Les thermoélectriques émettent un bruit permanent généralement faible, alors que les versions à compresseur produisent un bruit intermittent qui peut être plus ou moins élevé selon le modèle.

Le prix

La marque ainsi que la technologie ont un gros impact sur le prix. Pour un volume utile avoisinant 20 litres, on trouve des glacières passives pour une quinzaine de francs déjà et des thermoélectriques dès 50 fr. Les modèles à absorption sont sensiblement plus chers (dès 250 fr.). Pour une version à compresseur, les prix prennent encore l’ascenseur (dès 500 fr.).