Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Viande en action: attention aux apparences

Durant la période faste de Noël, Michael Erne a acheté du rumsteck de bœuf dans la succursale Migros de Vevey. Il a été surpris de trouver de la viande importée du Brésil et un morceau suisse non seulement placés dans le même frigo, mais vendus au même prix (45 fr./kg). D’autant que l’emballage du rumsteck brésilien indiquait que la viande pouvait contenir des antibiotiques! «Il ne s’agit en aucun cas d’induire le consommateur en erreur», se défend le porte-parole de Migros, Tristan Cerf. Il explique que la production indigène est complétée par de la viande étrangère pour satisfaire la forte demande pendant les Fêtes. Raison pour laquelle des produits de provenance distincte peuvent être mélangés dans le même frigo. Sur leur prix étrangement identique, on n’en saura pas davantage.

nds