Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide
Guide d'achat: lessives complètes

Guide d'achat: lessives complètes

Les produits de lessive, c’est quoi?

Destinés à laver le linge, ils se présentent généralement sous forme liquide ou en poudre. A côté des lessives classiques, efficaces mais relativement polluantes pour l’environnement, il existe des moyens alternatifs pour nettoyer le linge, comme les noix de lavage.

De quoi se composent-ils?

Afin d’être efficaces, les lessives industrielles contiennent de nombreux éléments chimiques, notamment:

⇨ Des détergents, appelés aussi tensioactifs ou agents de surface. Leur job est de détacher les saletés du linge.

⇨ Des composés alcalins. Ils agissent sur le PH de l’eau pour augmenter l’efficacité des tensioactifs.

⇨ Des agents séquestrants (ou chélatants). Ils sont ajoutés pour neutraliser le calcium de l’eau, car ce dernier diminue l’efficacité des tensioactifs. Les ions calcium agglutinent en effet certains composants actifs, qui tombent alors au fond de la cuve.

⇨ Des produits complexants. Leur fonction: empêcher les saletés détachées par les détergents de se redéposer sur le linge.

⇨ Des enzymes. Ces protéines dégradent les molécules organiques en les fractionnant. Les lipases, par exemple, agissent sur les graisses et les lipides, les amylases scindent les liaisons des molécules d’amidon, les cellulases (lire «Merci la cellulase») empêchent la formation de peluche sur les tissus en fibre naturelle, etc.

⇨ Des agents de blanchiment.

⇨ Des azurants optiques. Ces molécules absorbent les rayonnements ultra-violets invisibles et réémettent l’énergie en lumière bleue, de sorte que le linge paraît plus blanc et lumineux

⇨ Des parfums, des conservateurs, des colorants.

⇨ Du ballast, un matériau granulaire de remplissage qui facilite la manipulation des produits en poudre.

etc.

Quels sont les différents types de lessive?

⇨ Les lessives complètes

En raison de leur composition, elles sont généralement efficaces contre les taches et pour préserver la blancheur du linge. A utiliser de préférence pour le linge le blanc. Car la plupart d’entre elles, notamment en poudre, contiennent des agents de blanchiment qui peuvent ternir les couleurs, comme l’a montré notre test de 2017.

⇨ Les lessives spécialisées

Elles contiennent moins ou pas du tout d’agents de blanchiment. Certaines sont destinées au linge couleur, d’autres plus spécifiquement aux textiles noirs, d’autres encore aux tissus délicats comme la laine et la soie. Nos tests ont montré que les lessives liquides pour le noir, par exemple, préservent mieux cette teinte qu’un produit standard, mais que leur pouvoir détachant laisse à désirer (lire «10 lessives pour le noir: le noir vous va si bien», BàS 10/2012). Du côté des lessives couleur, nous avons pu constater que certaines d’entre elles sont plus douées pour éliminer les taches, alors que d’autres sont plus à même de préserver les couleurs (lire «12 lessives couleur: elles remplissent bien leur tâche», BàS 4/2013). De manière générale, plus une lessive est efficace contre les taches, plus cela se fera au détriment de la préservation des couleurs. Pour faire votre choix entre les alliées des couleurs, les ennemies des taches, les et les as du compromis, n’hésitez pas à consulter les tests cités ci-dessus. A noter encore que le prix n’a guère d’influence sur la qualité réelle du produit. Les meilleures ne sont pas les plus chères.

Poudre, liquide ou capsules?

⇨ Efficacité contre les taches

Plusieurs tests réalisés par nos collègues européens montrent que les lessives en poudre enlèvent mieux les taches, notamment d’herbe, de boue, de sang, de tomate, de café ou de thé, que les liquides. Elles sont aussi plus efficaces sur ce point que les capsules, mais la différence est moins prononcée.

⇨ Blancheur du linge

Si vous lavez du linge blanc, il est préférable d’opter pour une lessive en poudre. Ces dernières contiennent des agents de blanchiment qu’on ne retrouve généralement pas dans les déteregents liquides. En revanche ces substances sont susceptibles d’affadir les couleurs au fil des lavages. A contrario, les lessives liquides seront plus indiquées pour les couleurs vives, mais elles seront incapables de conserver un blanc éclatant. Ainsi pour du linge très sale et blanc, ainsi que pour les lavages dès 60°, les produits en poudre sont les plus indiqués.

⇨ Couleur

On préfèrera ici les lessives liquides, qui ne contiennent pas d’agents de blanchiment. Et on choisira de préférence celles destinées spécialement au linge couleur. Si votre lessive montre peu d’efficacité contre les taches, nettoyez préalablement ces dernières au savon ou avec un détachant avant lavage.

⇨ Polyvalence

Pour celles et ceux qui recherchent des lessives polyvalentes, les formules en capsules peuvent présenter une solution intéressante. Selon certains tests européens, elles sont plus efficaces que les liquides contre les taches, mêmes si elles font un peu moins bien que les poudres. Elles préservent également  mieux l’intensité des couleurs que les poudres, et conservent mieux le blanc que les liquides. Bref, leur polyvalence peut être utile si vous ne souhaitez pas acheter différents types de lessives selon le linge que vous lavez.

Prudence toutefois, si vous avez des enfants en bas âge! Les accidents sont nombreux car les petits sont attirés par la couleur vive des capsules et les saisissent pour les triturer et les porter à leur bouche. Entre 2005 et 2012, plus de 7500 accidents ont ainsi été recensés en France, dont 104 graves. Stockez votre lessive, et tout produit ménager, hors de portée des bambins!

Gare aux allergènes

Les parfums et les conservateurs des lessives industrielles peuvent provoquer des réactions cutanées. Parmi les substances les plus allergisantes, on trouve des conservateurs comme la méthylisothiazolinone (lire «Parabènes remplacés par pire», BàS 3/2014) et la méthylchlorothiazolinone accusés de provoquer de nombreux eczémas de contact. De manière générale, il faut changer immédiatement de produit si l’on ressent des désagréments. En principe, les lessives en capsule et les lessives en poudre ne contiennent pas de conservateurs. Il en est de même pour quelques lessives liquides. Les agents de conservation et les parfums utilisés sont indiqués dans la liste des composants.

Lessives et environnement

⇨ Bien doser

Si la Suisse a été pionnière en interdisant les phosphates dans les lessives en 1986 déjà, les produits actuels contiennent plusieurs composants, par exemple certains tensioactifs (LAS, etc) et agents de blanchiment (perborate, etc), susceptibles de polluer l’eau et l’environnement. Il est donc important de ne pas surdoser. Parmi les éléments à prendre en charge: la quantité de linge dans le tambour, le degré de salissure et la dureté de l’eau. Pour vous simplifier la tache, suivez les recommandations de dosage des fabricants sur l’emballage ou sur leur site.

Les alternatives

Il existe aussi des alternatives: les lessives vertes, par exemple, limitent le nombre de substances problématiques, alors que les bios sont censées ne pas en contenir. Autre solution, qui fleure bon les temps anciens: faire sa au savon de Marseille.

Il y a aussi les noix de lavage, destinées à remplacer la lessive. Ces dernières libèrent de la saponine, un agent lavant et adoucissant, au contact de l’eau chaude. Elles ne remplacent cependant pas totalement les produits industriels, dans le sens où elles ne contiennent par exemple pas d’agents blanchissants ni de parfums. Toutefois, du percarbonate de soude peut être utilisé comme complément blanchissant, et des huiles essentielles comme parfum. Il est également possible de réduire les grosses taches avec du savon de Marseille ou d’Alep en prélavage.

Les boules de lavage, quant à elles, n’apportent strictement rien de plus qu’un simple brassage à l’eau, selon des tests réalisés par nos collègues européens.