Panier
x
Le panier est vide
Guide d’achat: brosses à dents électriques

Guide d’achat: brosses à dents électriques

Pourquoi acheter une brosse à dents électrique?

Elle se compose d’un manche dans lequel se loge une batterie ou des piles, et d’une tête sur laquelle se fichent des brossettes amovibles. Il ne s’agit pas d’un appareil totalement indispensable à une bonne hygiène dentaire, mais les spécialistes s’accordent sur le fait qu’elles ne tiennent pas du gadget: les mouvements rapides des têtes de brossage procurent un nettoyage très dynamique, souvent plus efficace qu’un simple brossage manuel. Car il réduit l’effort nécessaire et élimine le risque de mouvements inadaptés.

Quels sont les principaux types de brosses à dents électriques?

⇨ Alimentation: on trouve des modèles à piles, vendus à des prix souvent très attractifs. Mais leur puissance est généralement moindre et leurs piles doivent être très régulièrement changées (tous les 200 brossages environ). Pour toutes ces raisons, il est plus judicieux d’investir dans un modèle rechargeable.

⇨ Mouvement: depuis une bonne dizaine d’années, deux grandes catégories sont disponibles sur le marché: les systèmes rotatifs et les soniques. Le  premier applique aux brossettes des mouvements circulaires. Les soniques émettent des vibrations qui provoquent des oscillations à l’extrémité des poils des brossettes.

⇨ Type de brossettes: deux facteurs sont à considérer. La dureté du poil d’une part, et la taille de la surface de brossage d’autre part. En effet, certaines têtes existent  à la fois en format standard, compact ou small.

Quel est le prix d’une bonne brosse à dents électrique?

Le prix des brosses à dents électriques a considérablement baissé au début des années 2000. On trouve aujourd’hui des modèles à moins de 40 fr., tandis que les plus chers peuvent atteindre 200 fr., voire plus.

Il est parfaitement possible de trouver des appareils à la fois bon marché et de très bonne qualité. Ainsi, les deux meilleurs de notre dernier test de 2017 coûtent moins de 50 fr. Dans le précédent, en 2006, deux modèles eux aussi bon marché ont obtenu l’appréciation «bon». Enfin, dans cinq des six tests de brosses électriques réalisés par différents magazines de consommation et repris dans notre rubrique «Les tests des autres», au moins un modèle à moins de 80 fr. figure sur le podium.

Le surcoût de certains appareils s’explique avant tout par l’ajout de fonctionnalités qui améliorent davantage le confort d’utilisation que leur efficacité.

Le prix des têtes de brossage est un élément à ne pas oublier lorsque l’on compare les appareils. D’un modèle à l’autre, notre test de 2017 montre qu’il peut varier du simple au double, voire davantage.

Comment choisir la bonne brosse?

En matière d’efficacité du brossage, les experts considèrent que les systèmes rotatifs et soniques sont à égalité, avis que nos tests confirment: en 2006, soniques et rotatifs se répartissent équitablement les quatre premières places; en 2017, le seul modèle rotatif de notre panel a terminé au beau milieu du classement.

Les appareils soniques sont néanmoins préférables pour les personnes qui souffrent de déchaussements ou qui ont les gencives et les collets sensibles. Car l’absence de mouvement mécanique les rend moins susceptibles d’être mal utilisées et d’endommager les gencives.

Au niveau de la puissance, il faut trouver le bon compromis entre intensité du nettoyage et préservation de la dent et des gencives. Des mouvements plus rapides éliminent plus efficacement la plaque, mais agressent davantage les dents. Une personne aux dents sensibles ou déminéralisées devrait, ainsi, utiliser une vitesse inférieure et des brossettes aux poils souples ou intermédiaires. Si plusieurs utilisateurs aux besoins divers utilisent le même appareil, il peut être intéressant d’investir dans une brosse qui propose plusieurs vitesses.

Comment bien utiliser une brosse électrique

Passer d’une dent à l’autre en posant simplement la brosse, sans trop appuyer, faute de quoi on risque d’endommager l’émail et les gencives. Certains appareils sont dotés d’un témoin qui s’allume lorsque la pression appliquée est trop forte. Un brossage de deux minutes est suffisant, même si certains spécialistes recommandent, pour une hygiène buccale optimale, une durée deux fois plus longue.

En raison du nombre bien plus élevé de mouvements de nettoyage par rapport à un brossage manuel, il est conseillé d’utiliser une pâte dentifrice douce (ou sensitive), et d’éviter celles qui blanchissent les dents, car elles sont trop abrasives.

Tout comme les brosses manuelles, les électriques ne parviennent pas à enlever la plaque entre les dents. Pour cela, l’utilisation régulière de fil dentaire n’est pas un luxe.

Les têtes devraient être changées tous les deux à trois mois, intervalle que l’on peut évidemment doubler si on alterne brossage manuel et électrique matin et soir.