Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide
Guide d'achat: aspirateurs

Guide d'achat: aspirateurs

Qu’est-ce qu’un aspirateur?

C’est un appareil qui sert à aspirer la poussière, les débris, parfois même des liquides (modèles industriels). Le choix est pléthorique. Il existe ainsi de nombreux aspirateurs sur le marché de forme et de conception très diverses. Leur prix ne dit souvent pas grand-chose sur leur qualité, comme le montre notre test de 2016.

 

Les principaux types d’appareils

Les aspirateurs traîneaux avec sac

Ce sont les modèles les plus vendus. La tête d’aspiration est reliée par un long tuyau flexible à un corps sur roulettes (traîneau). L’air est aspiré dans un sac et passe par un ou plusieurs filtres avant d’être rejeté.

Les aspirateurs traîneaux sans sac

La poussière est recueillie dans un bac collecteur rigide, intégré et amovible, et non pas dans un sac jetable.
Cette spécificité a ses inconvénients: le bac doit être nettoyé régulièrement et il est fréquent que de la poussière s’échappe lorsqu’on le vide. En revanche, cette technologie est moins coûteuse à l’usage, puisqu’il n’y a pas de sac à changer.
Quelques modèles utilisent un système de filtration par eau censé diminuer la quantité de poussière rejetée. L’utilisateur doit alors remplir le collecteur d’eau et le vidanger après chaque utilisation. Cette contrainte implique également le nettoyage du réservoir et d’autres pièces mobiles (filtres, etc.).

Les aspirateurs balais

Grâce à leur poids réduit (entre 2 et 4 kg), les aspirateurs balais sont particulièrement maniables. Mais comme ils fonctionnent le plus souvent sur accu, ils manquent d’autonomie et de puissance pour un nettoyage en profondeur. Ils conviennent davantage aux petites interventions ponctuelles. Dans un test que nous avons publié en 2013, la qualité de leur aspiration avait d’ailleurs déçu. Et les batteries avaient rapidement montré des signes de faiblesse. Relevons encore que, dans la plupart des cas, une grande qualité de particules s’était volatilisée au moment de vider leur bac.

Les aspirateurs à main

Ultra compacts et toujours à portée de main, ils sont pratiques lorsqu’on veut aspirer quelques miettes ou saletés isolées. Mais leur puissance et leur endurance est souvent un peu justes. Lors d’un test que nous avions mené en 2010, huit modèles avaient obtenu un résultat «satisfaisant» et deux seulement avaient été jugés «bon». A noter qu’il est préférable d’éviter les rares appareils qui ont un collecteur fixe, sachant qu’il faut alors retourner tout l’aspirateur pour le vider.

Les aspirateurs robot

Avec leur look de soucoupe volante, ils ont pour mission de nettoyer les sols de manière autonome en se faufilant partout. Mais il n’y a pas de miracle: leur turbine est plus petite et leur puissance d’aspiration très inférieure à celle d’un modèle standard. Ce dernier reste nettement plus performant, surtout sur des tapis ou des moquettes. Les robots doivent donc être considérés comme des appareils d’appoint. Et comme le relevait l’un de nos articles, mieux vaut se renseigner sur le prix de la batterie avant l’achat, sachant qu’elle doit souvent être remplacée après deux ou trois ans d’utilisation.

 

Les aspects à considérer pour faire le bon choix

Pour le même type d’aspirateur, l’efficacité, la simplicité d’utilisation et le prix peuvent considérablement varier d’un modèle à l’autre. Voici quelques paramètres importants à prendre en compte avant de faire son choix.

La puissance du moteur

Dès septembre 2017, la puissance maximale des aspirateurs sera même ramenée à 900 watts. A ce titre le test réalisé en 2016 par Bon à Savoir montre que les modèles qui répondent à cette norme n’aspirent pas forcément moins bien. C’est particulièrement vrai si on les compare à des appareils plus puissants mais plus anciens. Inutile donc de se laisser séduire par l’armada de watts vantée par certains fabricants. La puissance maximale indique avant tout la consommation électrique et ne reflète pas l’efficacité de l’aspiration.

Les sacs

Les tests tendent à montrer que les modèles classiques avec sac aspirent souvent mieux que ceux qui n’en ont pas. Ils sont plus hygiéniques aussi. Car une fois plein, le sac doit simplement être jeté, alors qu’un réservoir a besoin d’être nettoyé, exposant alors davantage l’utilisateur à la poussière.

La capacité du collecteur à poussière

Si vous avez une grande maison et nettoyez régulièrement de grandes surfaces, il peut être pertinent de choisir un aspirateur avec un collecteur à poussière, sac ou bac amovible, d’une grande capacité (plus de 2 litres pour un sac).

Les filtres

Leur qualité est importante, notamment pour les personnes allergiques, puisqu’ils permettront de mieux retenir la poussière et les acariens notamment. Regardez si l’appareil est équipé d’un filtre Hepa, et de quel modèle il s’agit. Les Hepa sont classés de H10 à H14. Plus le chiffre est élevé, plus l’efficacité est grande. Par exemple, le filtre H10 stoppe au moins 85 % des particules de petite taille, alors que ce taux grimpe à 99,95% avec le H14. Il existe encore des filtres Ulpa qui vont encore plus loin, jusqu’à 99.999995% (U17).
Attention toutefois, la présence d’un filtre Hepa n’est pas une garantie absolue. Les poussières peuvent ressortir par d’autres endroits, lorsqu’il y a par exemple du jeu entre les pièces plastiques.

Les accessoires

Vérifier le nombre, et le type d’accessoires inclus en fonction de vos besoins de nettoyage: brosse pour sol dur, suceur plat pour les rideaux et les coussins, etc.

Le poids

Comparer la lourdeur des différents appareils. Certains modèles peuvent être difficiles à déplacer, en particulier si vous devez aspirer les saletés dans des escaliers et monter des étages.

Le rayon d’action

La longueur du cordon d’alimentation et du flexible d’aspiration forment ensemble le rayon d’action. C’est une donnée importante si vous souhaiter travailler sans devoir changer de prise trop souvent.

Le volume sonore en décibels

Il n’est jamais agréable d’avoir un aspirateur aussi bruyant qu’un avion à réaction. Comparez les données fournies par les fabricants (nombre de décibels). Et si cela est possible, allumez l’appareil dans le magasin pour vous faire une idée du volume sonore réel.

La facilité d’utilisation et la qualité de fabrication

Il vaut le coup d’inspecter minutieusement les appareils pour vérifier que les matériaux utilisés et les finitions sont de bonne qualité. On s’assurera que le couvercle de l’appareil est facile à ouvrir et à refermer et que les différents éléments, comme les accessoires, les conteneurs et les filtres sont aisés à manipuler, à emboîter, à changer, etc. S’il s’agit d’un traîneau, faites-le rouler pour juger de sa maniabilité et de la qualité des roulettes. Enfin, vos meubles, vos portes et votre appareil seront mieux protégés si ce dernier est équipé d’un caoutchouc sur le pourtour.

Etat au 5 octobre 2016