Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Une confiture à déguster à la loupe

«Faut-il savoir l’allemand pour faire ses emplettes chez Migros?» s’interroge Willy Glur. Ce lecteur, qui a acheté de la confiture aux fraises «Favorit les intenses» dans cette enseigne, a eu la mauvaise surprise de trouver des moisissures dans le bocal rangé au placard. L’indication «Une fois ouvert, conserver au réfrigérateur» ne figure qu’en allemand sur le bocal, le distributeur n’ayant du reste pas l’obligation de donner ce conseil. Willy Glur trouve pourtant Migros désinvolte, d’autant que le pot est estampillé «Migros France». «Cette dernière indication sert à éviter des tracasseries douanières outre-Jura, explique Tristan Cerf, porte-parole de Migros. Et d’ajouter que, pour les gourmands de Suisse et de l’Hexagone, la notice de conservation a été traduite sur le petit prospectus en accordéon collé sur le couvercle, faute de place sur l’étiquette.  chr