Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Le désherbant Roundup sur la sellette

Le nouvel avis publié, à la fin de mars, par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), une agence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a fait l’effet d’une bombe en Europe. Il vient de classer le glyphosate comme «cancérigène probable» pour l’homme. Il s’agit d’un herbicide largement utilisé et surtout connu avec la marque Roundup de Monsanto. Principal producteur concerné, ce dernier réfute ce constat en bloc, alors que deux organisations non gouvernementales françaises réclament le retrait du marché de ce produit. L’avis émis par le CIRC n’a pas valeur réglementaire, mais la réévaluation de l’agrément du glyphosate est en cours au niveau européen. Affaire à suivre donc et, en attendant, prudence!