Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Le maintien des bureaux de poste ne sera pas inscrit dans la constitution

Il est inutile de garantir expressément le maintien du service universel dans la constitution. Contrairement au Conseil des Etats, le Conseil national a décidé ce 11 mars 2015 d’enterrer un projet d’article constitutionnel.

Selon Kurt Fluri (PLR/SO), écrire «la Confédération et les cantons s’engagent à promouvoir un service universel suffisant» dans la constitution n’a pas de sens et n’améliorera en rien la situation. D’autres orateurs de la majorité de droite ont estimé que la Suisse dispose d’un service public excellent, et que des garanties légales existent déjà. Un avis que ne partage pas Anne Mahrer (Verts/GE). Selon elle, «à l’heure où de nombreux bureaux postaux ferment et où le courrier n’est plus livré partout, le service universel montre des failles».

Source: swissinfo.ch