Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

9 lotions contre les poux: des lotions contre les poux pas toujours performantes

traitements capillaires Notre test de neuf produits censés éliminer les poux et les lentes montre des résultats très disparates.

Fléaux des préaux, les poux peuvent être un véritable casse-tête pour les parents. Et l’hiver est une période délicate, les bonnets ou les écharpes étant propices à la transmission. Car, rappelons-le, ces insectes ne volent ni ne sautent, mais voyagent par un contact rapproché.

Une fois les petits parasites détectés, il convient donc de traiter les cheveux pour stopper les démangeaisons et la contamination à d’autres. Mais les lotions, crèmes ou autres shampoings vendus en pharmacie sont-ils vraiment effica­ces? En collaboration avec l’émission On en parle (RTS La Première), nous avons envoyé neuf produits dans un laboratoire spécialisé, afin d’analyser leurs performances (lire «Les critères du test»).

Silicone asphyxiant

Résultat: deux articles s’avèrent «très bon» puisqu’ils éliminent la totalité des poux et des lentes auxquels ils ont été confrontés. Il s’agit du Paranix Sensitive Lotion et du Hedrin Xpress Gel (voir tableau). Comme décrit dans leur mode d’emploi, une seule application est nécessaire pour venir à bout des parasites. Ils sont tous les deux constitués de diméticone comme principe actif. Ce polymène de silicone permet d’obstruer les voix respiratoires des vermines et ainsi de les tuer physiquement et non chimiquement comme le ferait un insecticide.

Troisième du tableau, la Crème shampoing Prioderm est jugée «bon» par nos experts. Elle a en effet tué 100% des poux et 85,55% des lentes. Et, si l’on suit le mode d’emploi qui recommande deux applications supplémentaires après cha­que fois sept jours, la totalité des lentes arrivées à éclosion sont également éliminées. Point négatif: ce traitement est le seul de notre panel à contenir un insecticide neurotoxique, en l’occurrence du ­malathion, dont la dangerosité est relative*.

Si le Paranix Spray arrive à des pourcentages similaires au Prioderm, il n’a été jugé que «satisfaisant», car les instructions du fabricant ne garantissent pas, selon nos experts, une élimination complète des lentes.

Cinq lotions n’ont pas obtenu la moyenne lors de notre test en laboratoire. Le Paranix Shampoing et l’Hedrin Solution ont tout les deux été «peu satisfaisant». Ils ne tuent pas la totalité des insectes lors de la première application. «Ces produits sont partiellement efficaces, car les populations restantes de poux et de lentes à éclore pourraient poursuivre l’infestation», affirme Berthine Toubaté, pharmacologue en charge de l’analyse.

Enfin, trois traitements sont clairement «insatisfaisant» avec une action très faible sur les parasites. Le Licener Shampoing ne remplit pas même 50% de sa mission face aux poux ou aux lentes. Les produits de Raush et de Lucovit sont, quant à eux, jugés «aussi efficaces que de l’eau» par les auteurs du test, car aucune réelle action n’a été perçue.

Des fabricants «étonnés»

Alpha-Biocare, le fabricant du Licener, conteste la méthode utilisée lors des analyses en laboratoire (lire «Les critères»). «Notre shampooing a été conçu et optimisé contre des poux de tête et non de corps. Au cour du développement du principe actif à l’Université de Düsseldorf, tous les tests ont été effectués avec des poux de tête récoltés ­auprès d’enfants. D’autres étu­des cliniques réalisées en Egypte et au Brésil prouvent l’efficacité élevée du produit contre ce genre de poux.»

Raush se dit étonné par les résultats: «Avant de mettre notre crème sur le marché, nous avons confié des tests au Centre hospitalier universitaire Saint-Jacques de Besançon (F). Lors de cette étude, elle s’est avérée très efficace: après un, deux, voire trois traitements – en cas d’infestation forte ou très tenace – en 14 jours, plus de 90% des sujets du test étaient débarrassés des poux.»

Le fabricant du Lucovit affirme que ce produit n’est pas destiné à tuer les poux en moins de 15 minutes et ne prétend pas le faire. Il ajoute que sa composition à base de ­diméticone et d’huiles essentielles agit efficacement lorsqu’on utilise conjointement un peigne.

«Les résultats ne correspon­dent pas à ceux de nos propres études», commente Omega Pharma, fournisseur des shampoings Paranix.

Enfin, «les recommandations internationales ne partent pas du principe qu’un traitement antipoux doit être efficace en une seule ­application», déclare, pour sa part, Mundipharma qui fabrique la gam­me Hedrin.

Loïc Delacour / Carole Despont

Bonus web: la toxicité des principes actifs

Voir les résultats
Lire l'article