Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Harcèlement subventionné

En juin 2011, les caisses maladie avaient signé un accord, afin de stopper le démarchage téléphonique pour l’assurance de base et de plafonner à 50 fr. la commission des courtiers par contrat. Cette bonne volonté n’aura pas duré. A la suite d’une enquête de la Comco, qui estime que ces mesures restreignent la concurrence, Santésuisse – l’organe faîtier des assureurs maladie – a décidé de faire marche arrière. Les consommateurs seront donc de nouveau dérangés par des démarcheurs payés avec leurs cotisations…

A ce sujet, lire aussi notre rubrique Enquête du jour du 25.2.2014