Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

La Poste devrait rester une poste

A propos de notre article «Le compte jaune voit l’avenir en rose» (12/2012).

Le grand pas, comme vous l’écrivez, que La Poste s’apprête à faire pour devenir une société anonyme de droit privé, ce qui va lui permettre de recevoir une licence bancaire, me laisse songeur. N’y a-t-il pas suffisamment de banques en Suisse? Est-ce vraiment le rôle des anciens PTT de venir encore encombrer un marché déjà saturé?

Dans votre article, vous précisez que la Finma va vraisemblablement exiger 4 à 5 milliards de francs de fonds propres, qui seront constitués en grande partie par les réserves de La Poste. Or, qui a financé ces réserves? Les clients! Ceux de PostFinance bien sûr, mais aussi tous les autres qui ne font qu’acheter des timbres ou envoyer des paquets. Tous ceux qui subissent, année après année, les augmentations de tarifs ou la réduction des prestations. Tous ceux qui se désolent de voir leur office postal fermer ses portes ou, dans le meilleur des cas, se transformer en grand bazar.

Voilà pourquoi j’invite tous ceux qui partagent mon point de vue de signer l’initiative «En faveur du service public», lancée il y a quelques mois par Bon à Savoir.

Nom connu de la rédaction