Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

En vacances: changez d’opérateur!

Les astuces pour réduire les frais de roaming existent. Changer d’opérateur de téléphonie pendant les vacances en est une.

Contrairement aux Européens, les Suisses passeront leurs vacances à l’étranger en modérant l’utilisation de leurs portables pour ne pas se faire saigner. Alors que l’Europe a fixé des plafonds pour les tarifs d’itinérance, la Suisse attend toujours que le Conseil des Etats en débatte (lire notre dossier roaming). Dans l’expectative, les consommateurs ont tout intérêt à trouver des astuces pour que l’usage de leurs mobiles à l’étranger ne vienne pas plomber le budget de leurs vacances.

> Options roaming: loin d’être la panacée, les options roaming proposées par les opérateurs helvétiques permettent de limiter les dégâts. Il suffit, par exemple, de téléphoner trois minutes de l’étranger vers la Suisse avec Orange Travel et cinq minutes avec Sunrise Option roaming pour amortir leur surcoût (3 fr. et 5 fr.) En revanche, l’option World Travel Flex de Swisscom (9 fr.) n’est rentabilisée qu’à partir de la 46e minute d’appel! Pour les utilisateurs qui entendent naviguer sur internet avec leur portable, le tarif des données reste exorbitant si aucun réseau wifi gratuit n’est disponible à proximité.

> Wifi gratuit et applications: pour les détenteurs de smartphones, le wifi gratuit n’est pas attractif pour le surf sur le web seulement. Grâce aux nombreuses applications disponibles, tous les frais de roaming peuvent être contournés. Entre utilisateurs d’applications comme Skype ou Viber, les appels vers les mobiles sont gratuits. Et, si les communications vers le réseau fixe ne sont pas offertes, le prix de la minute chez Skype reste dérisoire: 3 ct. Pour l’envoi de SMS, la stratégie est la même: il suffit d’une application comme WhatsApp pour ne pas payer le moindre kopeck.

> Opérateurs étrangers: avec un portable standard ou en l’absence de wifi gratuit, mieux vaut changer d’opérateur. En prenant l’exemple d’un Suisse qui passe ses vacances en France, nous avons calculé le prix que lui coûteraient ses communications avec une carte prépayée de La Poste Mobile, Bouygues, SFR et Orange France (voir tableau). Même si la carte SIM est payante, le jeu en vaut clairement la chandelle. Il suffit alors de se rendre au point de vente de l’enseigne désirée avec une pièce d’identité. Cette opération n’est cependant pas possible si le portable est bloqué (SIM-lock) par son opérateur suisse (lire «Mobile: les limites du SIM-lock», BàS 9/2010).

Pour les appels de la France vers la Suisse, la carte de La Poste Mobile «Avantage international» facture la minute 30 ct., soit 40% moins cher que le tarif le plus avantageux des opérateurs suisses (Sunrise avec option roaming). Pour la navigation sur le net, le gain est colossal: avec la carte de La Poste Mobile ou celle «2 fois plus» de Bouygues, le Mb de données ne revient qu’à 60 ct., alors que le consommateur suisse doit débourser au minimum 7 fr. pour le forfait de Swisscom, soit 1067% de plus! A vos calculettes…

Yves-Noël Grin


Pour télécharger le tableau comparatif, se référer à l'encadré au-dessous de la photo.