Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

CFF: la hausse des prix atteindra 5,7%

Le règlement à l’amiable signé entre Monsieur Prix et l’Union des transports publics atténuera quelque peu l’augmentation démesurée des tarifs des CFF.

En se basant sur la hausse du prix du sillon facturé par la Confédération, l’Union des transports publics (UTP) entendait faire passer lourdement les usagers à la caisse. Grâce à l’accord passé avec Monsieur Prix, la note sera un peu moins salée qu’escompter. Ainsi, les prix grimperont en moyenne de 5,7% au lieu de 6,4% dans le service direct. Et comme le règlement est valable deux ans, aucune augmentation ne devrait intervenir avant décembre 2014. Pour les usagers, l’économie globale se montera d’ici là à 35 millions de francs.

Un coup au budget

La hausse des prix au 9 décembre 2012 sera malgré tout difficile à digérer pour les clients du rail. L’abonnement général de 2e classe bondira de 200 fr. (+6%) à 3550 fr et celui de 1re classe de 450 fr (+8,4%) à 5800 fr. L’abonnement demi-tarif d’une validité de trois ans sera lui aussi fortement majoré, passant de 400 à 450 fr. (+12,5%).

Comme Monsieur Prix y tenait, les voyageurs circulant rarement aux heures de pointe seront moins touchés. Ainsi, le prix des billets de 2e classe ne grimpera que de 3% et les cartes journalières de 9 heures ne renchériront pas. En revanche, les tickets de 1re classe subiront une hausse soutenue (+6,5%). 

En résumé, l’intervention de Monsieur Prix a permis d’adoucir l’explosion des prix des CFF et, surtout, de la bloquer pour deux ans. Mais quoi qu’il en soit, les usagers vont sentir la douloureuse passer dès le mois de décembre. Preuve, s’il en est, que le service public a du plomb dans l’aile et que l’initiative www.proservicepublic.ch lancée par Bon à Savoir a plus que jamais sa raison d’être.

Yves-Noël Grin