Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Oui aux bénéfices, mais au service du public!

Si la cause des consommateurs évolue positivement ces derniers mois, avec notamment une spirale baissière des prix dans la grande distribution et une meilleure protection de nos droits dès ce 1er avril, toutes les batailles ne sont malheureusement pas (encore…) gagnées!

Sur le front de l’assurance maladie, les dysfonctionnements se succèdent et démontrent que le système est usé (lire les cas Supra et EGK en page 5 et 29). Les débats à venir autour de la caisse maladie publique devront donc être suivis avec la plus grande attention. En effet, si publique soit-elle, l’institution chargée de la gérer devra réellement mettre la priorité sur la santé et non sur ses profits.

Or, comme le démontre notre dossier spécial (lire pages centrales), la Confédération assigne aux entreprises du secteur public des «objectifs stratégiques» toujours plus stupéfiants. Dans ceux de La Poste et même des CFF, les notions de services et de satisfaction des clients ont été progressivement remplacées par des exigences de rentabilité et de bénéfices. Les consommateurs l’ont bien constaté et ne cessent de nous communiquer leur ras-le-bol.

Dès lors, afin de mettre un terme à cette dérive avant qu’il ne soit trop tard, les magazines d’information et de défense des intérêts des consommateurs que sont Bon à Savoir, en Suisse romande, K-Tipp et saldo, outre-Sarine, et Spendere Meglio, au Tessin, unissent aujourd’hui leurs forces et lancent une initiative populaire intitulée «Pro Service Public» (détails et explications pages centrales). Nous vous encourageons vivement à la signer et à la faire signer!

Zeynep Ersan Berdoz