Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Augmentation déguisée des primes

Nos voisins français n’en peuvent plus: les primes des mutuelles (l’équivalent de nos assurances complémentaires) ne cessent d’augmenter depuis cinq ans, contraignant les assurés à les résilier, faute de moyens. La situation est différente en Suisse, mais pas forcément meilleure.

En effet, dès 2012, l’assurance maladie de base remboursera de nouveau les cinq médecines alternatives précédemment exclues ainsi que l’hospitalisation dans toute la Suisse, à certaines conditions toutefois. Deux très bonnes nouvelles, bien sûr, mais – revers de la médaille – les primes des complémentaires offrant des prestations ainsi allégées ne diminueront pas, ce qui équivaut à une augmentation déguisée! Si la tentation de les résilier est grande, la décision est risquée et ne doit pas être prise à la hâte.

Dans l’assurance maladie de base, la situation est tout aussi sournoise. Les économies réalisées sur les primes des modèles alternatifs (médecin de famille, consultation téléphonique, réseaux de soins) peuvent être réduites à néant en cas de non-respect de leurs conditions générales, toujours plus restrictives. Et celles qui découlent des franchises plus élevées seront aussi balayées en cas de pépins de santé.

Autant d’économies qui, au final, risquent de s’avérer coûteuses… Stop! Les assurés suisses n’en peuvent plus!

Zeynep Ersan Berdoz