Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

L’Europe nous montre la voie

Le résultat est époustouflant: en cinq semaines seulement, vous avez été 55 860 à signer notre pétition contre les tarifs de roaming (appels, SMS et données à l’étranger) exorbitants que les opérateurs suisses nous imposent. Nous saluons votre engagement et vous en remercions!

La balle est désormais dans le camp de la Confédération, qui – nous l’espérons vivement – saura répondre à ce signal fort, afin que les consommateurs suisses n’aient plus à payer leurs communications à l’étranger jusqu’à trois fois plus cher que leurs voisins européens.

Ironie du sort… A l’heure où nous demandons à la conseillère fédérale Doris Leuthard d’imposer aux opérateurs helvétiques l’adoption des tarifs de roaming en vigueur dans l’Union européenne (UE), les Vingt-Sept, eux, étudient déjà les étapes suivantes. Au côté de Neelie Kroes, commissaire européenne en charge de la stratégie numérique, les défenseurs des consommateurs attendent désormais que les prix du roaming correspondent à ceux des appels nationaux. Mais lesquels, puisque ceux-ci varient fortement d’un Etat à l’autre?

Pas de réponse concrète aujourd’hui, mais une nette volonté d’aller par étapes successives vers la création d’un grand marché unique des télécoms. Et la Suisse, dans tout ça?

Allo, Madame Leuthard? Allo?

«L’abonné mobile n’est pas disponible…»

En attendant que nos autorités rétablissent la ligne, afin de répondre à la requête des  consommateurs, nous vous souhaitons un très bel été et nous réjouissons de vous retrouver dans notre édition de septembre.

Zeynep Ersan Berdoz