Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Les enfants, facteur de pauvreté

En Suisse, le taux de travailleurs pauvres se montait à 4,4% de la population active occupée (147 000 personnes) en 2007, contre 5,0% en 2000. Entrent dans la statistique des working poors les personnes âgées entre 20 et 59 ans qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté, malgré 36 heures au moins de travail rémunéré par semaine.

Cette embellie de -0,6% s’explique, en partie, par une conjoncture favorable. Elle risque donc de n’être que très passagère.

Les ménages avec enfants sont les plus exposés. Près de 10% des foyers monoparentaux sont considérés comme travailleurs pauvres, contre 2% des personnes seules. Et le risque s’accroît avec le nombre d’enfants: le taux est de 2,2% pour les couples seuls, de 5,1% pour ceux avec un enfant, de 7,6% pour ceux avec deux enfants et de 18% pour ceux avec trois enfants. Les groupes d’âge les plus touchés sont les 30-39 ans et les 40-49 ans, avec des taux respectifs de 5,8% et de 4,8%.

Le seuil de pauvreté national se montait, en 2007, à 2250 fr. par mois pour les personnes vivant seules, à 3350 fr. pour une femme seule élevant un enfant (3900 fr. avec deux enfants) et à 4650 fr. pour un couple avec deux enfants.

MO

Source: Office fédéral de la statistique