Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Des boissons au cola gorgées de sucre

Notre partenaire K-Tipp a analysé 16 boissons au cola. Elles contiennent toutes des quantités gargantuesques de sucre, soit entre 73 g et 111 g par litre. Et le Pepsi, qui en a le moins, renferme, en contrepartie, des édulcorants controversés (acésulfame K et sucralose).

L’OMS conseille de consommer moins de 50 g ou, mieux encore, moins de 25 g de sucres par jour (lire «Ces sucres qui nous font du bien et ceux qui nous font du mal»). C’est la quantité qu’on trouve dans 2,5 à 5 dl de la plupart des colas analysés. L’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) rappelait récemment que les boissons sucrées peuvent être responsables de maladies telles que l’obésité, le diabète de type 2, la stéatose hépatique, l’hypertension, les maladies cardio-vasculaires et la goutte. Selon l’EFSA, le risque augmente de manière linéaire avec la consommation de sucre.

Trois boissons dépassent la valeur maximale légale suisse et européenne d’acide phosphorique (700 mg/l): Fritz-Kola, Goba Cola et Vivi Kola. Ce composant donne le goût typique du cola, mais il attaque l’émail des dents et ramollit la substance dentaire. Les taux de caféine relevés sont quant à eux relativement modestes. Un verre de 2,5 dl en apporte environ 25 mg alors qu’il y en a 80 mg dans un espresso. Seule bonne nouvelle: aucun cola ne contenait de pesticides.

sr / seb