Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Assurance maladie 2017 – comment réagir aux augmentations?

Comme attendu, les primes d’assurances maladie vont augmenter de 4,5% en moyenne l’an prochain. Mais la facture sera plus lourde encore en Suisse romande. «Bon à Savoir», le magazine d’information et de défense des consommateurs, fait le point et accompagne les assurés dans leurs choix.

Communiqué de presse

Lausanne, le 26 septembre 2016

Sans surprise la nouvelle est tombée ce matin, confirmant les tendances annoncées la semaine dernière. Si la hausse moyenne sera de 4,5% en Suisse, les cantons romands enregistrent des augmentations plus importantes. Et les variations individuelles peuvent être très marquées selon l’âge, la région, mais aussi la franchise ou le modèle choisis.

Comment réagir en tant qu’assuré? Tout d’abord, il faut comparer. Bon à Savoir recommande d’utiliser le calculateur officiel de la Confédération priminfo.ch. Contrairement aux sites commerciaux, il ne touche aucune commission des caisses maladie et affiche des résultats neutres et transparents. A noter, pour la petite histoire, que les dizaines de millions de francs cédés par les assureurs aux comparateurs commerciaux contribuent inévitablement à la hausse des primes, payées cash, année après année, par les assurés. 

Ensuite, pour vérifier que l’assuré choisit la prime optimale, c’est-à-dire correspondant au mieux à ses frais de santé estimés, nous mettons gratuitement à disposition un calculateur très simple à utiliser: wwww.bonasavoir.ch –> outils & Calculateurs -> La meilleure franchise pour l’assurance maladie.

Quand les remboursements tardent à venir ou que les problèmes administratifs s’accumulent, on regrette parfois de n’avoir considéré que l’aspect économique au moment de choisir une caisse. Bon à Savoir mène annuellement un sondage exclusif sur la satisfaction des assurés (les derniers résultats ont été mis en ligne ce matin).

En cas de changement de caisse, la résiliation doit parvenir au plus tard le 30 novembre à l’assureur. Il faut donc anticiper et privilégier le courrier recommandé. Une lettre-type peut être librement téléchargée.

Contact: Zeynep Ersan Berdoz, directrice et rédactrice en chef, 079 607 99 69, zeynep.ersanberdoz@bonasavoir.ch