Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

La population doit avoir le dernier mot

DON D’ORGANES Une nouvelle loi prévoit que chaque patient en Suisse sera considéré comme donneur présumé. Un référendum est lancé: il s’inquiète du droit à l’autodétermination et veut permettre au peuple de se prononcer dans les urnes pour un sujet aussi important.

En ce moment même, plus de 1400 patients sont sur une liste d’attente pour au moins un organe en Suisse: poumon, cœur, foie... La vie de ces personnes dépend du nombre de donneurs. Le Parlement et le Conseil...

L'accès à ce contenu est résérvé aux abonnés "Bon à Savoir"
Déjà abonné ?