Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Huiles essentielles: irritations et Covid-19

Les sprays et les diffuseurs à base d’huiles essentielles peuvent provoquer des irritations des yeux, de la gorge et du nez, ainsi que de la toux et des difficultés respiratoires, prévient l’Agence nationale française de sécurité sanitaire (Anses). Même s’ils sont d’origine naturelle, certains composés organiques volatils (COV) émis dans l’air présentent en effet des propriétés irritantes ou sensibilisantes. Selon l’Anses, les personnes souffrant d’affections respiratoires et les femmes enceintes ou allaitantes ne devraient pas utiliser d’huiles essentielles. Il importe aussi de les conserver hors de portée des enfants. En Suisse, le service de consultation officiel pour les intoxications Tox Info (numéro d’urgence: 145) reçoit chaque année plusieurs centaines d’appels liés à ces produits, et qui concernent souvent des ingestions involontaires.

L’Anses souligne encore que les huiles essentielles ne constituent pas un moyen de lutte contre le coronavirus. Une position que partage l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), contacté par Ma Santé. «Les règles d’hygiène et de distance sociale restent les mesures les plus efficaces pour protéger les autres et se protéger soi-même», rappelle Yann Hulmann, porte-parole de l’OFSP. seb