Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Chouchouter son corps et son esprit

Culture et sport Exacerbée par la pandémie, la sédentarité pèse sur le corps et l’esprit. Si le semi-confinement s’assouplit quelque peu, bon nombre d’activités seront encore bloquées après le 11 mai. Seule consolation: un peu de sport et de culture à domicile, c’est moins drôle, mais toujours possible.

 

Et si on bougeait?

Entre les fitness fermés et les clubs de sport à l’arrêt, beaucoup se rabattent sur la marche, le footing ou le vélo pour ne pas finir comme des marshmallows. Mais, pour celles et ceux qui préfèrent s’agiter à domicile, on peut se tourner vers des applications de fitness gratuites comme FizzUp, Nike Training Club, Freeletics ou 7 Minutes Workout. Des options sont néanmoins payantes.

Quelques chaînes de TV proposent également de bouger. C’est le cas de Eurosport 1 et sa capsule Eurosport Fitness Club, tous les jours de la semaine (9 h). Pour éviter de se lever à l’aube, l’émission quotidienne de C8, Gym Direct (6 h), se regarde aussi en replay et sur les réseaux sociaux. Des réseaux sociaux qui, à l’instar de YouTube, ont un contenu qui comblera à peu près toutes les attentes, à condition d’accepter de s’y perdre quelque peu. Notons encore que de très nombreux fitness proposent des cours en ligne payants ainsi que de nombreuses vidéos gratuites sur Facebook et consorts.

 

Plein les mirettes!

Il faudra visiblement patienter encore avant de déguster du pop-corn dans une salle obscure. La seule option, c’est de se rabattre sur le streaming. Or, l’offre ne se limite pas au catalogue des géants du secteur comme Netflix. Les cinéphiles sortiront des sentiers battus grâce à bon nombre d’autres plateformes. Le site cinefile.ch, qui travaille en partenariat avec des cinémas suisses, propose à la location des nouveaux films destinés aux salles et des classiques. S’il dispose également de productions helvétiques, le site artfilm.ch est plus spécialisé sur ce point avec plus de 600 films suisses à la location. Les amateurs de cinéma d’auteur trouveront leur bonheur sur filmingo.ch.

Victimes des mesures de confinement, plusieurs festivals romands proposent également des œuvres en streaming sur le site. C’est le cas de Visions du Réel, du Festival international de films de Fribourg et du Festival du film et forum international sur les droits humains. Signalons encore que, chez nos voisins, la Cinémathèque française diffuse, chaque soir gratuitement, un film sur une plateforme VOD spécialement créée sur son site.

 

Bouillon de culture

Du théâtre à la danse en passant par l’humour, de nombreuses institutions culturelles diffusent des spectacles en streaming pendant le confinement. En Suisse, on citera le Béjart Ballet Lausanne qui propose gratuitement une sélection de ballets sur son site web. Avec Vidygital, c’est le Théâtre de Vidy qui garde le lien avec son public à raison d’une pièce par semaine. Les inconditionnels de Molière qui ont raté l’Ecole des femmes présenté par le Théâtre de Carouge pourront se rattraper sur le site du Théâtre de l’Odéon (Luxembourg). La plateforme payante spécialisée opsistv.com met chaque jour en ligne un spectacle gratuit.

L’humour est, lui aussi, au rendez-vous avec le Montreux Comedy qui diffuse plusieurs spectacles complets sur sa chaîne YouTube. Sur YouTube toujours, la RTS (Humour #RTSAvecVous) propose dix spectacles (Yann Lambiel, Brigitte Rosset, etc.). Lectures enregistrées, expositions de photos ou rencontres littéraires, l’offre culturelle romande est vaste. Le site culturacasa.ch en donne un très bon aperçu.

 

Balade au musée

Les amateurs d’art devront patienter encore avant de déambuler dans les salles d’exposition du monde entier. Dans l’intervalle, ils peuvent se consoler en s’évadant derrière leur écran. Entre visites virtuelles et expositions en ligne, l’offre des musées est riche, de Paris (Louvre, Musée d’Orsay, etc.) à Londres (British Museum, Tate, etc.) en passant par Amsterdam (Rijksmuseum, Van Gogh, etc.), Madrid (Reina Sofia, Thyssen) Florence (Galerie des Offices), Saint-Pétersbourg (Ermitage) ou New York (MoMa, Frick Collection).

A ce titre, la plateforme en ligne Google Arts & Culture, est époustouflante grâce à sa collaboration avec plus de 1200 musées, galeries et institutions d’une septantaine de pays. En Suisse, elle permet une visite virtuelle de la Fondation Beyeler, du Musée d’ethnographie de Neuchâtel ou de parcourir diverses expositions, comme celles du Musée olympique ou du Kunsthaus de Zurich. Et, à l’instar du Musée de l’Elysée, à Lausanne ou du Musée du design de Zurich, bien d’autres institutions proposent du contenu sur leur propre site web.

 

Restons zen!

Si la pandémie a ralenti notre vie quotidienne, elle ne génère pas moins du stress. Au lieu de suivre en permanence l’actualité et son lot d’incertitudes, pourquoi ne pas s’octroyer des moments de détente? L’une des bases de la relaxation passe par la respiration. Des applications gratuites, comme RespiRelax ou Kardia Respiration Relaxation sont très efficaces pour améliorer la synchronisation des rythmes cardiaques et respiratoires. De quoi atteindre rapidement un état de «cohérence cardiaque» pour baisser le niveau de stress, entre autres.

Le yoga est une discipline également optimale pour retrouver la sérénité. Son approche globale a des effets bénéfiques aussi bien sur le corps que sur l’esprit. Si rien ne remplace un vrai cours, de nombreuses chaînes YouTube proposent un contenu varié, comme Sandra InSoha, Yoga Fire by Jo ou Yoga Coaching. Une foule d’applications sont également disponibles dans ce domaine dont les gratuites Daily Yoga et 5 Minutes de Yoga. D’autres, comme Down Dog ou Asana Rebel sont beaucoup plus complètes à condition d’opter pour leur version payante.

 

Des watts sans modération

Les mélomanes devront faire l’impasse sur les grands rendez-vous de l’été. Ils pourront se consoler en (re)découvrant des prestations magiques à distance. En Suisse, mention spéciale au Montreux Jazz Festival qui propose gratuitement plus de 50 concerts en streaming, de Ray Charles à James Brown en passant par Deep Purple, Nina Simone et Santana. Avec son offre en ligne VF at Home, le Verbier Festival met lui aussi à disposition une sélection de prestations classiques. Tout comme la Philharmonie de Paris qui offre des concerts gratuits sur son site web. L’incontournable plateforme medici.tv reste une référence pour les amateurs de musique classique, mais le contenu en libre accès est limité.

Les artistes sont, eux aussi, nombreux à partager du contenu avec leur public. Hormis les concerts virtuels qui fleurissent sur les réseaux sociaux (Chris Martin, Christine and the Queens, etc.), d’autres initiatives méritent le détour. On pense à Radiohead qui diffuse chaque semaine ses meilleurs concerts sur sa chaîne YouTube, tout comme Metallica. Ou à Neil Young qui a ouvert gratuitement ses archives en ligne. Et, pour celles et ceux qui sont insatiables, rendez-vous sur le site de la chaîne Arte Concert avec plus de 600 concerts de rock, de pop, de jazz, d’electro ou de classique.

Yves-Noël Grin