Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Mon testament dans les règles de l’art

SUCCESSION En l’absence de dispositions testamentaires, la loi détermine les héritiers et leurs parts de manière stricte. Rédiger ses dernières volontés permet une certaine marge de manœuvre dans ses choix. Mais il y a des limites claires à respecter, tant sur le fonds que sur la forme.

1. Sans testament, le concubin ne reçoit rien Lorsqu’un défunt n’a pas rédigé de testament, sa succession est liquidée selon les règles du Code civil. On appelle cela la succession légale. Les biens sont partagés...

L'accès à ce contenu est résérvé aux abonnés "Bon à Savoir"
Déjà abonné ?