Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Un paquet d’erreurs

Depuis 2014, La Poste ne distribue plus les recommandés à l’étage, et de plus en plus rarement les colis. Merci pour elles, une exception est prévue pour les personnes à mobilité réduite: elles peuvent toujours les recevoir sur le pas de leur porte si elles avertissent le Service clients (ou leur facteur) de leur état de santé. Voilà pour la théorie! Dans la pratique, toutefois, les couacs sont nombreux, comme en témoigne l’une de nos lectrices de Renens (VD). En octobre 2017, elle avait dû s’y reprendre à trois fois pour qu’un recommandé trouve enfin le chemin de son appartement (lire «Faire monter le facteur: toujours plus dur!»). En dépit des promesses que le Service clients lui faisait, par téléphone, à chaque fois qu’elle redécouvrait le petit avis jaune dans sa boîte aux lettres.

Un an plus tard, rebelote avec un colis contre signature. Après le dépôt d’une première invitation à retirer l’envoi, notre lectrice saisit son téléphone. On lui promet alors une nouvelle distribution. Le jour J, pourtant, point de facteur mais une nouvelle petite feuille jaune! Tout comme l’an dernier, La Poste reconnaît l’erreur. «Nous avons signalé ce cas aux unités respectives, afin que ce problème ne se reproduise plus à l’avenir», promet sa porte-parole. On espère, cette fois, qu’il ne s’agit pas d’une promesse de bas étage… vic