Restez un consommateur averti et profitez de nos avantages abonnés
Pourquoi pas
Non merci
Panier
x
Le panier est vide

Glyphosate: vers un abandon progressif en Suisse?

A la demande du Conseil national, le Conseil fédéral va produire un rapport sur un éventuel «plan de sortie» du glyphosate. A l’origine du postulat, Adèle Thorens (Les Verts/VD), qui souhaite que des alternatives à l’utilisation du produit contesté soient présentées. Et ce, en tenant compte de leurs impacts techniques, écologiques et économiques. Les chances et les risques de son abandon devront également être exposés. Le ministre de l’économie, Johann Schneider-Amman, a quant à lui confirmé que l’Union suisse des paysans et Agroscope travaillaient d’ores et déjà sur des solutions pour diminuer son utilisation.

L’automne passé, le Conseil fédéral avait pourtant jugé le glyphosate sans danger pour la santé. Le produit classé «cancérogène probable» par le Centre international de recherche sur le cancer de l’OMS est utilisé massivement dans l’agriculture conventionnelle. De par son efficacité et son faible coût, il représente un juteux marché d’un milliard d’euros. hk